Les règles fiscales applicables aux petites entreprises

Définition des petites entreprises

Il existe une variété de définitions pour les petites entreprises. Dans le cadre des impôts, la définition est fournie par l’IRS (Internal Revenue Service) et elle varie selon le type d’impôt et le type d’activité. Les petites entreprises sont généralement considérées comme celles qui ont un revenu annuel inférieur à un certain montant. Par exemple, les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10 millions de dollars sont considérées par l’IRS comme des petites entreprises.

Impôts sur les sociétés

Les sociétés à responsabilité limitée (LLC), les sociétés S et les autres types de sociétés sont soumises à des taux d’imposition différents selon leur type et leurs revenus. Les LLC sont soumises aux mêmes règles que les particuliers, ce qui signifie que leurs bénéfices et pertes peuvent être déduits du revenu personnel du propriétaire. Les LLC peuvent également choisir d’être assujetties à l’impôt sur les sociétés, ce qui signifie qu’elles paieront un taux d’imposition plus faible que celui qui serait appliqué aux particuliers. Les sociétés S ne paient pas d’impôt sur leurs bénéfices et ont tendance à être plus favorables fiscalement que les autres types de sociétés.

Impôt sur le revenu des particuliers

Les propriétaires de petites entreprises doivent également payer des impôts sur leurs revenus personnels. Le montant exact dépendra du type de revenu gagné, mais en général, il est calculé en fonction du nombre de parts fiscales qu’un contribuable possède. Les propriétaires de petites entreprises peuvent bénéficier de diverses déductions et crédits fiscaux pour réduire leur impôt sur le revenu.

A découvrir également  Le rôle des avocats dans l'actualité du droit

Autres taxes applicables aux petites entreprises

En plus des impôts sur le revenu et sur les sociétés, les petites entreprises doivent payer une variété d’autres taxes, notamment la taxe professionnelle, la taxe sur les ventes et la taxe foncière. Ces taxes varient selon l’État où se trouve l’entreprise et sont calculées en fonction du chiffre d’affaires annuel. De nombreux États offrent également des incitations fiscales pour aider les petites entreprises à se développer.

Conclusion

Les propriétaires de petites entreprises doivent comprendre comment ils sont imposés et faire en sorte de respecter toutes les lois fiscales applicables. Les avantages offerts par l’IRS aux propriétaires de petites entreprises peuvent aider à réduire la charge fiscale globale et fournir des sources supplémentaires de financement pour aider à financer la croissance future.